Notes du vendredi.

by Paul Grimwood, trad. Laurence Delorme

Il y a une chose dont tous les pompiers devraient être conscients et il s’agit de ceci:

«Si vous créez une ouverture/un éxutoire dans un bâtiment en feu, sur ou au-dessus du plancher du feu, il est presque certain que le feu se dirige vers l’ouverture que vous avez faite».

Cet aspect unique de la dynamique pratique des incendies (flow paths/flux d’air) est quelque chose que les pompiers ont parfois échoué à comprendre pendant les opérations et c’est un facteur responsable de la mort de plusieurs pompiers.

Les mouvements de feu, de fumée et de chaleur sont entraînés par la densité de l’air et du gaz et les différences de pression entre les conditions intérieures chaudes et les conditions extérieures plus froides d’un bâtiment en feu. Si vous êtes sur ou au-dessus, le plancher du feu et que vous créez une ouverture de ventilation à partir d’un emplacement intérieur pour obtenir une meilleure visibilité ou voir ou se localise la chaleur dans la construction , vous vous placez probablement dans la gueule du dragon! En quelques secondes, la température risque d’augmenter à des niveaux insoutenables.

Lors d’un incendie, deux pompiers ont avancé une ligne de tuyaux dans un environnement très enfumé, mais ils n’ont pas pu localiser le feu. Les conditions ont été signalées comme froides à chaudes par deux autres pompiers qui aidaient à la progression de la ligne par derrière. En arrivant au deuxième niveau, ils ont décidé d’ouvrir certaines fenêtres pour dégager la fumée pour aider à localiser l’incendie (voir règles 1 et 4). Cette action a provoqué un développement rapide de l’incendie à partir d’en bas, vers les ouvertures qu’ils faisaient. Deux de ces pompiers ont tragiquement perdu leur vie.

Lors d’un autre incendie dans le sous-sol d’un bar, les équipages tentaient d’atteindre et d’éteindre le feu. Une décision de commande a été communiquée aux pompiers dans le sous-sol que les fenêtres du niveau de la rue allaient être évacuées tactiquement, pour soulager les conditions (voir les règles 1 et 4). Cela a entraîné une escalade de l’incendie alors que la fumée chaude dépassait les pompiers dans le sous-sol,en augmentant dans l’escalier d’accès et dans la rue. Les conditions étaient extrèmes et deux pompiers ont été exposés à des conditions insoutenables, ce qui les a amenés à évacuer immédiatement. Dans le processus, ils se sont séparés les uns des autres et, bien que toujours en contact vocal, l’un d’entre eux s’est perdu à la sortie et a tragiquement perdu la vie.

Voici un autre exemple; Les pompiers avançaient une ligne de tuyau dans le rez-de-chaussée d’une maison et malgré l’écoulement de l’eau, ils n’avaient aucun effet sur le feu caché et protégé. Ils ont décidé de briser les fenêtres derrière eux pour faire sortir la chaleur et les fumées chaudes (voir règles 1 et 4). Le feu s’est dirigé directement vers ces fenêtres et les pompiers ont fini par sortir par les fenêtres en grimpant, pour échapper au feu.

Deux pompiers tenaient une ligne de tuyau non alimentée durant un feu de sous-sol en provenance du côté A. Le vent se dirigeait vers l’arrière (côté C) (voir règle 3). Comme la fenêtre s’est cassée sur le côté C, ils ont du mettre la ligne en eau . Le développement du feu rapide a provoqué la fonte de leur tuyau avant qu’ils n’aient de l’eau et ils ont été piégés pendant quelques minutes dans le sous-sol, ce qui a entraîné des pertes tragiques.

4 Règles d’or:

1. Ne créez pas une ouverture qui place les pompiers entre le feu et l’ouverture que vous faites.

2. La porte ouverte par laquelle vous êtes entrés est une ouverture et le feu se dirigera assez rapidement vers elle,si vous ne contrôlez pas la porte efficacement ou si vous ne combattez pas le feu efficacement.

3. Si vous pouvez entrer dans un bâtiment en feu avec le vent dans votre dos, ceci est probablement beaucoup plus sûr que d’entrer avec le vent en face de vous. Cependant, cela équivaut à la PPV:la ventilation à pression positive et vous devez envisager de faire une ouverture de l’autre côté de l’incendie, pour libérer les conditions de pression contenues dans le feu.

4. Si vous créez une ouverture dans un bâtiment en feu, sur ou au-dessus du plancher du feu, il est presque certain que le feu se dirige vers l’ouverture que vous avez faite.

www.eurofirefighter.com